> Nous joindre

Le Mexique un marché qui pourrait vous étonner!

Saviez-vous qu’en 2015, le Mexique était le 1er client du Québec en Amérique latine et le 5e client du Québec au monde derrière les États-Unis, la Chine, la France et le Royaume-Uni ?  Étonnant, n’est-ce pas?  

Quelques chiffres

Selon EDC, avec une population de plus de 127 millions d’habitants, le Mexique s’avère un marché très intéressant pour nos PME. La population active est très importante et consomme de plus en plus. Au cours de la dernière année, le Mexique a importé pour plus de 6 591,95 millions CAD. La plupart des biens importés sont de l’équipement et des biens de consommation.

Mañana

Lors de mes échanges avec les entrepreneurs, plusieurs qui exportent ou qui ont débuté leur démarche d’exportation au Mexique m’ont souligné qu’il fallait être très, très patient si on veut percer ce marché. Un de ceux-ci s’est fait dire mañana (demain) pendant quatre ans avant de conclure sa première vente. Pour nous, demain c’est demain, ou tout au pire, le surlendemain. Mais au Mexique, c’est différent! 

Les choses tendent à changer légèrement avec la jeune génération et il se peut que vous concluiez votre première vente dans les mois qui suivent votre rencontre. Un entrepreneur l’a vécu récemment.

Le côté positif de l’effet mañana : vos concurrents étrangers devront se montrer patients faute de quoi ils n’auront pas le plaisir d’avoir des clients Mexicains.

Une histoire de famille

On l’entend souvent, les Mexicains ont le sens de la famille. En affaires également! Si vous prévoyez un déplacement au Mexique, ayez des photos de vos proches sur vos téléphones intelligents.

Dernièrement, un autre entrepreneur que je connais bien s’est rendu au Mexique dans le cadre d’un congrès. Les Mexicains étaient très honorés d’avoir un entrepreneur québécois parmi eux, mais à la fin, ils l’ont invité à amener sa famille avec lui l’an prochain! En effet, tous les participants Mexicains étaient accompagnés de leur famille (conjoints et enfants). 

Lien de confiance

Pour réussir, vous devez créer un lien de confiance avec vos clients potentiels.  Vous devez les écouter et partager également votre vécu, vos histoires de famille. Bref, ils veulent savoir à qui ils auront à faire!

Respect et préparation

Que ce soit au Mexique ou ailleurs, si vous voulez réussir, il faut vous adapter à la culture du pays afin de mettre toutes les chances de votre côté. Aujourd’hui, on trouve beaucoup d’information pertinente à ce sujet sur le Web et il est important d’en prendre connaissance pour éviter une bévue. Renseignez-vous sur les us et coutumes, l’étiquette d’affaires, les sujets de discussion à éviter, la religion, etc.

Si vous désirez en apprendre davantage sur le Mexique, la culture, les occasions d’affaires et entendre le partage d’un entrepreneur qui développe ce marché, vous êtes conviés à Drummondville le 25 avril prochain pour une matinée-conférence. C’est un rendez-vous!

Par Anne-Marie Lamothe, directrice régionale à l’exportation Centre-du-Québec
Carrefour Québec international (CQI)
Vous pouvez la joindre à : amlamothe@cqinternational.org 
© 2017, Carrefour Québec international, tous droits réservés.

 

Partagez

:: Retour aux actualités ::

Infolettre

Demeurez au fait des nouveautés de CQI et de l’actualité en innovation et transport.

Recevez nos envois.

Partenaires financiers

Développement économique Canada
Ministère des Finances et de l'Économie

Partenaires majeurs

Desjardins
Jolicoeur Lacasse

338, rue William
Drummondville (Québec) J2C 3C3
Téléphone : 819 475-0039
Sans frais : 1 866 475-0039
Télécopieur : 819-475-3918

Suivez-nous

FacebookTwitterLinkedin

info@cqinternational.org
Indications routières