Actualités

S'inspirer et rester branchés!

Le Web et les médias sociaux donnent un élan au branding d’Elmec

30-11-2015 / Succès d'entrepreneur

Jean-Marc Pittet est président d’Elmec, une entreprise établie à Grand-Mère en Mauricie qui se spécialise dans la conception et la fabrication de bornes de recharge et de contrôles électroniques. Si vous avez l’occasion de parler avec lui, vous constaterez immédiatement qu’il est un passionné de technologies, un early adopter (« qui adopte tôt »). D’ailleurs, il vous vantera les mérites de sa toute nouvelle voiture électrique Tesla, celle qui se conduit toute seule.

Toutefois, ce n’est pas une impression d’avant-garde que vous auriez eue il y a un an en visitant le site Web d’Elmec. Afin de mieux commercialiser ses produits, M. Pittet a fait appel à l’équipe marketing de CQI pour l’aider à développer divers outils incluant sa stratégie Web à l’international.

Nous étions curieux de voir comment le nouveau site Web et l’utilisation des médias sociaux avaient influencé les activités d’Elmec. M. Pittet a accepté de répondre à nos questions.

Est-ce que la nouvelle stratégie Web d’Elmec porte fruit?

Nous avons mis en ligne notre nouveau site Web et nos nouveaux médias sociaux cet été! Déjà, nous réalisons combien ils sont devenus des outils forts de notre commercialisation. Je dirais même qu’ils sont au cœur du nouveau branding (image de marque) d’Elmec. Sur notre nouveau site, nos clients peuvent voir le professionnalisme de notre équipe, notamment avec l’intégration d’une vidéo. Nous renforçons aussi ce message via les médias sociaux. Notre page Facebook d’entreprise et nos profils personnels nous permettent d’interagir directement avec la communauté des véhicules électriques, à laquelle nous faisons partie. Notre participation est appréciée, alors la communauté nous envoie des clients!

Il est difficile de savoir quels efforts de commercialisation en particulier sont responsables de quelles ventes; mais une chose est certaine, nous produisons deux fois plus de bornes et nous avons triplé nos ventes, si l’on compare à l’an denier.

Comment avez-vous trouvé le processus de stratégie et de refonte?

Nous avons trouvé l’expérience généralement très positive. Bien sûr, cela a demandé beaucoup de travail. Nous voulions suivre à la lettre le cahier de charge élaboré par CQI et peu d’agences étaient prêtes à le faire de cette façon. Après cette période un peu difficile, nous avons finalement trouvé une firme Web qui a compris nos besoins. Elle a réalisé exactement ce que nous lui demandions. Le site n’est pas entièrement parfait, c’est compréhensible, mais il y a un an, il était pourri!

Comment continuez-vous de mettre en place votre stratégie Web?

Maintenant, nous nous concentrons sur nos médias sociaux. C’est un investissement en temps, c’est certain. Nous apprenons au fur et à mesure à les utiliser de manière optimale, mais déjà nous sentons que notre positionnement d’entreprise, axé sur le service, est de plus en plus reconnu. Dès qu’on nous parle d’un problème, toute l’équipe se réunit pour trouver la solution. Lorsque c’est nécessaire, je me déplace moi-même. C’est très apprécié. Du moins, c’est ce qu’on partage avec nous sur nos réseaux.

Nous avons également tissé des liens privilégiés avec nos partenaires pour qui nous concevons et fabriquons des produits. Parmi eux, des experts en marketing qui, en vendant leurs produits, sont devenus nos ambassadeurs. Tout ce bourdonnement d’activités donne à Elmec une visibilité inespérée. Nous sommes la petite entreprise sortie de nulle part. Nous avons eu la chance de participer à des reportages sur Ici Radio-Canada tant en Mauricie qu’en diffusion nationale. Quelle reconnaissance!

Un mot sur CQI?

L’équipe de CQI a été réellement un déclencheur. Au début de nos rencontres, vous vouliez me convaincre de mettre davantage d’efforts en commercialisation, mais je ne mesurais pas la différence que cela pouvait faire. Il a fallu que je voie la stratégie en action pour comprendre. Vous m’avez réellement ouvert les yeux.

Maintenant chez Elmec, la commercialisation commence en même temps que la R et D. Nous allons chercher du feedback d’utilisateurs dès les premières étapes du développement. Les temps de travail sont raccourcis et on ne perd pas de temps à développer des produits dont personne ne veut. De plus en plus, Internet reliera les fournisseurs aux acheteurs. Vous avez allumé quelque chose!

Que réserve l’avenir pour Elmec?

Conférences d’expert, nouvelle normalisation de nos produits aux États-Unis, automatisation de véhicules, Internet des objets, les clients qui nous courent après… c’est sans limites!

Elmec en bref

Description : Elmec œuvre depuis plus de 25 ans dans le secteur électromécanique. Instigatrice de CANMobile2, une technologie sans fil permettant l’opération à distance d’équipement, elle fabrique aussi la borne de recharge EVDuty et d’autres chargeurs rapides. De plus, l’entreprise conçoit et fabrique des contrôles et d’autres composantes pour des manufacturiers.
Année de fondation : 1998
Chiffre d’affaires annuel : 3 millions $
Nombre d’employés : 20
Superficie d’usine : 10 000 pieds carrés
Lieu : Shawinigan, secteur Grand-Mère

www.elmec.ca

Par Tanya Lauzière, conseillère création et stratégie de marque, CQI
© 2015 Carrefour Québec International. Tous droits réservés.

Partager