Actualités

S'inspirer et rester branchés!
Tanya Lauziere-2017-image-conseils-CQI

5 éléments clés pour un site Web destiné à un marché étranger

04-05-2018 / Articles-conseils

Les bases d’une stratégie Web à l’international reposent sur les mêmes principes qu’une bonne stratégie Web « locale ». Il faut retenir que votre site Web est un outil et qu’il doit s’arrimer à vos objectifs d’affaires. Aussi, vous devez bien cibler votre marché et connaître vos clients ainsi que leur comportement sur le Web. Il en va de même pour la proposition Web de vos compétiteurs sur le marché visé. En considérant ces éléments, vous pourrez adapter votre site, voire même en créer un nouveau, afin de rejoindre de nouveaux clients à l’international. Voici donc quelques trucs pour vous y aider.

  1. Ayez un site « responsive »

Que vous visiez l’international ou non, pensez que votre site sera vu sur toutes sortes d’appareils : ordinateurs de bureau et portables, mais le plus souvent sur des tablettes et des téléphones intelligents.

Si votre site n’est pas adapté à tous les formats d’écran, l’expérience de votre client potentiel risque d’en être affectée, de même que son intérêt envers votre entreprise.

Bien que la plupart des agences Web en tiennent compte, c’est tout de même un élément que vous devriez mentionner.

  1. Déterminez quelle sera votre offre sur le marché

Vous avez ciblé un marché prometteur, maintenant quelle sera votre offre pour ce nouveau marché? Qu’allez-vous vendre à vos clients sur votre site Web? Vous devez délimiter votre proposition de produits en fonction des besoins et des intérêts de vos clients.

Par exemple, si vous êtes dans le domaine de la machinerie et que vous souhaitez exporter au Mexique, il n’est pas nécessaire de proposer toute la gamme de vos produits. Vos chasse-neiges ne seront pas très en populaires, mais vos chenilles de tracteurs peuvent avoir du succès sur ce marché.

En offrant seulement aux clients des produits et du contenu qui leurs conviennent, vous leurs éviterez des détours inutiles et ils pourront aller directement au but.

  1. Ayez recours à des traducteurs et rédacteurs professionnels

Vous avez déjà élaboré le contenu que vous souhaitez diffuser sur votre site et désirez le faire traduire? Ou encore mieux, vous aimeriez faire rédiger le tout directement dans la langue de vos clients?

Ayez alors recours aux services de traducteurs et rédacteurs professionnels, idéalement qui viennent du pays visé. Par exemple, l’anglais américain, l’anglais britannique et l’anglais canadien sont très différents. Certains mots se prononcent de la même façon, mais s’écrivent différemment.

De plus, si votre représentant des ventes est bilingue et propose de vous aider c’est bien gentil, mais sachez que la traduction et la rédaction sont des métiers qui réfèrent à un ensemble de compétences, et ce, peu importe la langue.

  1. Choisissez la bonne langue

Au Québec, nous sommes habitués à voir des sites Web ou des vidéos qui proposent des versions françaises de publications en anglais. Malheureusement, ces versions dites « doublées » ou comportant du sous-titrage ne sont pas très prisées du côté anglophone et américain.

Évitez les sous-titres en anglais. Un truc, faites-les avec narration, ce sera plus facile et moins couteux à modifier pour les adapter à chaque marché.

Aussi, il est vrai que l’anglais est souvent utilisé en affaires, par contre ce ne sont pas tous les pays qui privilégient cette langue. Saviez-vous que seulement 5% de la population du Brésil parle anglais? Si vous visez le Brésil, pensez plutôt au portugais, et non l’espagnol, mais encore, la version brésilienne et non celle du Portugal. Cela vous aidera également à être repéré par les moteurs de recherches locaux.

  1. Optimisez votre site pour le référencement

Quand les utilisateurs Web font une recherche, que ce soit sur Google ou sur n’importe quels autres moteurs, plus de 55% de tous les clics se font sur le premier site qui apparaît en haut de la liste des résultats.1 Ceci dit, il existe des outils et des astuces qui peuvent vous aider à démontrer aux moteurs de recherches combien votre site est pertinent afin d’améliorer son référencement.

L’important est d’utiliser les bons mots clés dans la langue visée et de les inclure dans le contenu textuel de votre site. Les mots clés sont ceux utilisés le plus souvent par les internautes. Un client potentiel qui ne vous connaît pas ne cherchera pas le nom de votre entreprise, mais une série de mots. Si on reprend l’exemple d’une entreprise de machinerie, il pourrait chercher les mots : tracteur, chenille de tracteur, pelle…

Alors, quand une personne cherche sur Internet le type de produits que vous offrez, quels mots utilise-t-elle dans sa recherche? Identifiez-les, essayez-les vous-mêmes sur les moteurs de recherche pour voir leurs suggestions de mots complémentaires les plus pertinents et incluez-les dans votre site. Il existe aussi des outils qui permettent d’avoir des listes de mots clés, ce qui peut être utile sur un marché étranger. Un des principes importants en ce qui concerne les mots clés est la qualité. Il faut utiliser les mots justes et les plus populaires, de même que les termes locaux et spécialisés dans votre industrie.

 

Finalement, j’espère que ces quelques éléments auront su vous éclairer. Sachez que CQI peut vous accompagner dans l’élaboration de votre stratégie Web et vous orienter vers des ressources professionnelles et qualifiées. N’hésitez pas à communiquer avec nous!

Par Tanya Lauzière, conseillère création et stratégie de marque, CQI
© 2018, Carrefour Québec international. Tous droits réservés.

 

Référence :

1 Selon une étude de Cornell University : Accurately Interpreting Clickthrough Data as Implicit Feedback, via l’article Update: how many clicks get the results on Google’s first results page? Par JOHANNES SELBACH · MAY 30, 2017, https://blog.Seoprofiler.Com/update-clicks-results-googles-results-page/

Partager