Actualités

Get inspired and stay connected!
Catherine-Gervais-CQI-image-terrain-ACTUALITE-1-2019-10

Se réinventer grâce à la pandémie

01-05-2020 / Instagram / Nouvelles

Chez CQI, nous sommes passés en mode télétravail et nous avons continué à faire ce que nous faisons de mieux, aider les entreprises. Après avoir géré la réorganisation de CQI, j’ai échangé avec certains de mes administrateurs pour voir comment ça allait. J’ai constaté ce dont je me doutais : quand on est entrepreneur on sait rebondir.  Ça ne va pas mal, même que pour certains ça va bien, très bien. Les aides gouvernementales ont diminué le stress, tout le monde semble avoir hâte de rouvrir les valves, bien que sensible à la santé de leur équipe.

Au Québec nous avons du talent, des produits innovants et nous sommes une sacrée belle gagne. Je vous parie que nous saurons faire le bond pour sauter par-dessus l’obstacle et faire un pas de plus. En passant, j’aurai la chance d’animer deux discussions avec Yves Boisjoli de HumanWare et Yvon Laplante de Verbom dans le cadre de nos webrencontres à la mi-mai. Je vous invite à vous joindre à nous afin de voir comment ça va pour eux.

Comme vous savez, aider les entreprises à exporter est la raison d’être de CQI. Actuellement, nous accompagnons activement nos entreprises à repenser à leur stratégie. L’exportation est d’actualité. Ça nous permettra d’aller chercher de l’argent neuf et de la ramener chez nous.

Il faut revoir certaines façons de vendre, du moins pour un moment, car l’exportation c’est d’abord des relations. Prendre la route, prendre l’avion fait partie du quotidien. Heureusement, en ce moment les plates-formes de rencontre virtuelles sont facilement accessibles et assez conviviales. Cette pandémie aura apporté ça de bon, nous pouvons faire des rencontres efficaces à distance. Les réticents n’auront pas eu le choix de s’adapter. Peut-être pourrons-nous utiliser ce moyen un peu plus souvent dans le futur afin de gagner du temps et de la qualité de vie, des ingrédients contribuant à l’efficacité organisationnelle.

Comment se relèvera de la crise notre marché d’exportation naturel que sont les États-Unis? Est-ce le temps de commercialiser sur de nouveaux marchés? Je n’ai pas les réponses à ces questions. Par contre, la diversification diminue bel et bien le risque. Les opportunités sur des marchés moins naturels existent, il faut les saisir.

N’oublions pas que le monde des affaires est passé en mode accéléré il y a quelques années avec la mondialisation. Nous avons traversé plusieurs vagues de changements, découvert des opportunités et appris à vendre sur de nouveaux marchés. Nous sommes peut-être aux portes d’une nouvelle période. La créativité et l’audace seront assurément des atouts essentiels à votre futur.

N’hésitez pas à communiquer avec nous au besoin.

Au plaisir de vous revoir prochainement dans une de nos activités,

Catherine

© Carrefour Québec international. Tous droits réservés.

Share

Autres actualités qui pourraient vous intéresser :

All news