//

Actualités

Get inspired and stay connected!
pourquoi-exporter-image-article-2021-01

Pourquoi votre entreprise au Québec devrait-elle exporter ?

02-12-2021 / Articles-conseils

Malgré les défis de l’année 2020, les exportations canadiennes se chiffraient à 524 milliards de dollars1 pour ce qui est du commerce international des marchandises. Une part de ces montants impressionnants, ont été générés par des PME manufacturières québécoises – comme la vôtre, peut-être – qui ont trouvé des débouchés pour leurs produits sur d’autres marchés.

Votre entreprise est solide ici? Vous faites déjà quelques ventes dans d’autres provinces et à l’étranger? L’exportation peut s’avérer une stratégie gagnante à qui sait bien s’y préparer!

Voici donc les principales raisons d’exporter tant à l’extérieur du Québec qu’à l’international :

1- Exporter est profitable

Industrie Canada a constaté que 10% des exportateurs du pays ont accru leurs ventes annuelles de 20% ou plus par an entre 2009 et 2011, comparativement à 8% parmi les non-exportateurs.

2- Exporter améliore votre performance

L’expérience montre que les entreprises réalisant des activités à l’international ont également tendance à améliorer de façon soutenue leur performance au sein de leur pays d’origine. Voilà une bonne raison d’inscrire votre projet d’internationalisation à l’ordre du jour!2

3 – Exporter répartit les risques

Diversifier nos marchés rend moins dépendants et répartit les risques sur un territoire donné. Comme le veut le dicton : il est plus sage de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier.3

4- Le marché canadien est relativement petit

La population du Canada est d’environ 38 millions d’habitants, ce qui représente seulement 0.5% de la population mondiale. Voilà pourquoi les gens d’affaires ambitieux regardent au-delà des frontières pour faire prospérer leur entreprise! 4

5- Exporter rend plus compétitif

Les PME qui doivent rivaliser au sein de marchés étrangers affichent une compétitivité supérieure à celle des entreprises œuvrant uniquement sur leur marché national.2

6- Les exportateurs sont exposés à plus d’opportunités

L’exportation vous pousse à créer des réseaux internationaux. Vous êtes ainsi mieux outillés pour vous adapter à l’évolution des marchés et aux exigences des clients. Grâce aux connaissances acquises à l’étranger, vous serez en mesure de saisir les occasions qui se présentent à vous.1

7- Les communications numériques facilitent le commerce à distance

Le Web et les réseaux sociaux permettent de vous faire connaître et de vendre vos produits au-delà des frontières. C’est une fenêtre ouverte sur le monde, disponible 7 jours sur 7, 24 heures sur 24 pour rejoindre de nouveaux marchés et clients.

8- L’Accord Canada-Europe : 500 millions de nouveaux consommateurs

Dès l’entrée en vigueur provisoire de l’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne, en septembre 2017, 98% des droits de douane applicables aux produits canadiens ont été éliminés, facilitant les transactions commerciales avec ce vaste marché.3

9- Les États-Unis demeurent notre partenaire d’affaires no 1

Selon l’Institut de la statistique du Québec, les exportations vers les États-Unis se chiffraient à plus de 60 milliards de dollars en 2020.6 Ce sont 70 % de nos exportations qui allaient vers les États-Unis. Environ 10 % de toutes nos exportations mondiales sont dirigées vers un seul État : New York. Le New Jersey achète à lui seul autant de produits québécois que ne le fait la Chine. Le petit État du Kentucky (4 millions d’habitants), quant à lui, se procure presque autant de produits québécois que ne le fait la France. 7

10- L’ALEC facilite le commerce interprovincial

Selon des données de 2015 du ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI), la valeur des exportations québécoises de produits et services à destination des autres provinces et territoires représentait 40 % du total des exportations et 19 % du produit intérieur brut de la province. L’Accord de libre-échange canadien (ALEC) qui est entré en vigueur en juillet 2017 stimule l’économie, crée des emplois et permet la mobilité de la main-d’œuvre entre les provinces et territoires. À vous d’en profiter!

11- Plusieurs programmes de financement sont disponibles

Tous les paliers gouvernementaux proposent de l’aide financière aux entreprises admissibles. Ainsi, Développement économique Canada (DEC), le ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) via Investissement Québec de même que diverses MRC et municipalités offrent des programmes intéressants!

12- Nos experts à l’exportation sont à votre disposition

CQI compte dans ses rangs une douzaine d’experts qui peuvent vous accompagner à chacune des étapes de votre projet, ainsi qu’un vaste réseau de partenaires et de collaborateurs. Ainsi, vous obtiendrez le soutien dont vous avez besoin pour planifier et mettre en action votre stratégie d’exportation. N’hésitez pas à communiquer avec notre équipe!

 

Bon succès à l’international!

Sources et adaptations:

1 www150.statcan.gc.ca
2 www. Desjardins.com/entreprises
4 www.international.gc.ca/economist-economiste/
5 www.ledevoir.com/actualites-economique/513642/
6 www.stat.gouv.qc.ca/statsiques/economie/commerce-extérieur/bulletins/comint-vol17-no4

7 www.lapresse.ca

© 2017-2021, Carrefour Québec international. Tous droits réservés.

Share

Autres actualités qui pourraient vous intéresser :

All news