Actualités

S'inspirer et rester branchés!

H. Blanchette ltée : 5 générations de fer et de savoir-faire!

30-09-2016 / Succès d'entrepreneur

Il y a quelques jours, j’ai eu le plaisir de m’entretenir avec M. Maurice Blanchette de l’entreprise H. Blanchette ltée, à Trois-Rivières. Avec beaucoup de générosité et de passion, monsieur Blanchette m’a raconté l’histoire de sa famille et de son entreprise qui a été fondée il y a plus de 90 ans par son arrière-grand-père Louis-Joseph, menuisier de métier. Aujourd’hui, spécialisée dans le domaine des métaux ouvrés et de la structure d’acier, H. Blanchette c’est 5 générations de fer et de savoir-faire qui ne cesse d’évoluer.

Pour débuter, parlez-moi davantage de votre entreprise et des produits que vous fabriquez?

Nous fabriquons des structures d’acier industrielles, poutres, colonnes, passerelles et escaliers. Nos produits se doivent donc de respecter les plus hauts standards de qualité et de sécurité. Nous sommes spécialisés dans les produits qui demandent un plus grand contrôle. Nous sommes certifiés ISO et il y a une traçabilité à chaque étape de fabrication dans l’usine. Parmi nos clients, nous avons des entrepreneurs généraux pour qui nous sommes sous-traitants. Nous comptons aussi des entreprises comme Hydro-Québec et Bridegstone avec qui nous faisons affaire directement en nous occupant du projet dans sa totalité, de la conception à l’installation.

H. Blanchette existe depuis 5 générations. Quel est le secret pour traverser les époques?

Laissez-moi vous raconter une histoire qui parle de folie…

Quand mon grand-père Hervé a proposé à mon arrière-grand-père Louis-Joseph de fabriquer des escaliers de métal au lieu d’escaliers en bois, mon arrière-grand-père lui a répondu : « Es-tu fou? Ça ne marchera jamais et le métal c’est bien trop cher! » Mais ils l’ont fait!

Quand mon père Marcel a proposé à mon grand-père Hervé d’améliorer la productivité en ayant un moteur par machine au lieu d’un seul moteur pour toute l’usine, mon grand-père lui a répondu : « Es-tu fou? Ça va coûter bien trop cher! » Mais ils l’ont fait!

Après mes études en ingénierie, j’ai dit à mon père Marcel : « Si on veut prendre de l’expansion, on n’aura pas assez d’appareil ni d’espace. On devrait déménager dans une nouvelle usine! » Mon père m’a répondu lui aussi : « Es-tu fou? Une nouvelle usine c’est trop cher! » Mais on l’a fait !

Dernièrement mon fils Denis est venu me voir en me disant : «On devrait acheter des machines au laser»! Devinez ce que je lui ai répondu ? (Rires)

Blague à part, tout ceci pour dire qu’on a besoin d’un peu de folie pour traverser les générations et avancer. Il faut être capable de se remettre en question et d’innover. Le futur est toujours à nos portes, on ne peut pas s’asseoir trop longtemps sur ses lauriers!

Comment se passe le processus d’idéation et de création chez H. Blanchette?

On innove à travers le quotidien et les actions. C’est du travail de longue haleine qui dépasse souvent les horaires réguliers. Je n’ai pas peur de m’entourer et d’aller chercher d’autres expertises. Je cogne aux portes qui peuvent nous aider, que ce soit des ressources externes ou encore à l’intérieur de l’usine. Le meilleur des consultants est souvent l’employé qui est sur le plancher au quotidien. Quand il y a un problème, on est en mode solution. De plus, on mise sur nos forces pour développer de nouveaux produits et de nouveaux marchés.

Sur votre site Web, il est mentionné que vos produits sont brevetés. Parlez-moi de cette démarche?

Les brevets fonctionnent par pays. Après quelques démarches pour les États-Unis, nous avons décidé de commencer par un brevet canadien. Du développement du produit, en passant par les essais, la conception des machineries, les plans, sans oublier les demandes et les papiers à compléter, jusqu’au jour « J » où nous avons reçu notre brevet, il s’est écoulé 12 ans. Pour le brevet comme tel, on peut compter 5 ans. Il faut donc s’y prendre le plus tôt possible.

Certaines entreprises hésitent à breveter leurs produits par rapport à l’investissement que cela demande. Quels avantages avez-vous retirés d’avoir un produit breveté?

Si quelqu’un décide de nous copier, cela doit être assez facile. Par contre, le grand avantage à avoir un brevet est la notoriété. Lorsque nous allons chez un client potentiel, il y a un climat de confiance qui s’installe assez rapidement. Le client sait que nous possédons la meilleure connaissance du produit puisque nous l’avons inventé. Nous avons les preuves à l’appui. Le brevet nous a aidés dans notre développement des affaires.

Quels sont vos projets hors Québec?

Notre défi actuel est de développer de nouveaux marchés et nous explorons présentement l’Ontario. Nous avons d’ailleurs travaillé avec CQI pour notre plan de commercialisation. Ce fut une aide inestimable, car nous n’avions aucune idée de comment aborder ce marché. CQI nous a remis un rapport facile à comprendre avec un plan de match facile à appliquer. Nous sommes maintenant en discussion avec différents ministères pour attacher les dernières ficelles. Nous pensons pouvoir commencer d’ici un mois.

Quelle est la réalisation dont vous êtes le plus fier?

Être à la tête d’une entreprise familiale n’est pas toujours de tout repos. On traverse parfois des tempêtes qui touchent non seulement les affaires, mais aussi la vie de famille. Je travaille avec mon frère Pierre depuis 1977 et, tout au cours de ces années, nous avons maintenu une bonne relation. C’est une valeur importante pour moi d’avoir de bons rapports et de pouvoir communiquer dans le respect. Ces valeurs sont au cœur de notre entreprise et nous les partageons avec nos employés.

H. Blanchette ltée en bref

Activités : Fabrication de structures d’acier industrielles, poutres, colonnes, passerelles et escaliers.
Année de fondation : 1923

Nombre d’employés : 12
Superficie: atelier de fabrication de plus de 16 000 pieds carrés
Lieu : Trois-Rivières


Site Web : www.hblanchette.com

Par Stéphanie Trudel, coordonnatrice aux communications, CQI
© 2016, Carrefour Québec international. Tous droits réservés
.

D’autres portraits d’entreprises qui pourraient vous intéresser :

Un vent de progrès souffle chez INNOTEX >

La qualité du produit, la réputation et la communication font le succès de la Fromagerie du Presbytère >

Conception MB se positionne à l’international et récolte le fruit de ses investissements >

Partager