Actualités

S'inspirer et rester branchés!
Jean-Frederic McKay-conseiller-CQI

5 conseils pour un développement de marché efficace dans l’ouest!

29-08-2018 / Articles-conseils

Les provinces de l’Ouest canadien et des États de la côte ouest américaine regorgent d’occasions d’affaires pour les entreprises québécoises. Comme tout projet de diversification de marché, une bonne préparation est de mise avant de s’y lancer. Voici donc de judicieux conseils à suivre pour une pénétration de marché réussie dans l’Ouest canadien et américain.

1- ALLEZ VOIR SUR LE TERRAIN

Il est primordial de se rendre sur le terrain pour y étudier le marché avant de commencer à le développer. C’est le meilleur moyen pour observer les habitudes de consommation des clients et aller chercher de l’information par rapport aux concurrents, au prix du marché et aux réseaux de distribution. Même si culturellement les habitants de la côte ouest peuvent parfois sembler proches du Québec, les clients potentiels qui s’y trouvent n’ont pas forcément les mêmes besoins que dans la belle province.

Si vous désirez développer le nord-ouest américain, contactez les services des délégués commerciaux du Canada à Seattle (http://www.canadainternational.gc.ca/seattle/) qui pourront vous conseiller ou vous accompagner dans vos déplacements. Le ministère des Relations internationales du Québec possède également des représentants dans l’Ouest américain (http://www.international.gouv.qc.ca/fr/los-angeles) qui peuvent vous aider sur le terrain en vous mettant en contact avec des personnes clés qui peuvent faire la différence (associations, distributeurs, partenaires potentiels, etc.) pour votre entreprise.

2 – PARTICIPEZ À DES FOIRES ET DES MISSIONS

Un moyen recommandé pour valider l’acceptabilité d’un produit sur les marchés de l’Ouest est de participer à des événements d’affaires. Dépendamment de l’industrie à laquelle appartient votre entreprise, vous pouvez participer à des missions commerciales organisées par une association sectorielle ou les gouvernements provinciaux et fédéraux. Vous pouvez également participer à des congrès et des foires commerciales qui vous permettront d’observer la réaction du marché par rapport à votre offre.

3 – ADAPTEZ-VOUS AUX MARCHÉS

Les marchés de la côte ouest comportent des caractéristiques différentes et les habitudes de consommation ne sont pas les mêmes à travers les provinces et États. Les marchés sont, entre autres, très différents d’un point de vue démographique. En Colombie-Britannique par exemple, le chinois est la langue maternelle de 8,5% de la population. À Vancouver, c’est près de 50% de la population qui est issue de minorités visibles. La population est toutefois beaucoup plus homogène en Alberta. Vos produits nécessiteront peut-être une adaptation afin de bien répondre aux besoins de la clientèle locale. Vos initiatives marketing devront également être adaptées aux différences culturelles des marchés. Ce qui fonctionne à Vancouver ne fonctionne pas nécessairement à Seattle ou Calgary.

4 – PARTICIPEZ AUX ACTIVITÉS DU MILIEU

La séparation et la distance géographique des marchés de l’Ouest par rapport aux centres économiques et politiques du Canada et des États-Unis y ont créé un esprit de communauté important. Il est donc essentiel de se mêler à la population locale, de se faire connaître et de réseauter le plus possible. De nombreuses organisations, associations et chambres de commerce locales peuvent vous aider à y arriver.

5 – TRAVAILLEZ AVEC DES PARTENAIRES LOCAUX

Faites appel à des experts sur place pour votre développement de marché. Utilisez des consultants, des agents et des distributeurs locaux pour vous aider à percer le marché plus facilement. Les initiatives marketing les mieux ciblées sont d’ailleurs souvent réfléchies et créées localement par des ressources qui ont une grande compréhension du marché.

Si vous envisagez exporter dans l’Ouest canadien ou sur la côte ouest américaine, n’hésitez pas à faire appel à CQI. Étant basé en Colombie-Britannique, il me fera plaisir de vous accompagner dans vos démarches. D’ailleurs, je serai de passage au Québec à la fin septembre pour vous rencontrer et vous informer plus en détail des opportunités qu’offrent  ces marchés. Je vous invite à consulter le site Web de CQI pour connaître tous les détails.

Séances d’information gratuites pour découvrir les marchés de l’Ouest Canadien:

Trois-Rivières : 25 septembre 2018, 10 h à 11 h 30

Sherbrooke : 28 septembre, 13 h 30 à 15 h

Victoriaville : 2 octobre, 13 h 30 à 15 h

 

Partager